News Detail

29.09.2016

Les salaires

Négociations salariales d’automne 2016: L’ASEB demande 1,5 % en 2017 et 2 jours de congé supplémentaire en 2016

Etant donné les augmentations importantes des primes d’assurance maladie et un retour de l’inflation attendu pour la fin de l’année et pour 2017, une augmentation salariale de 1,5% est justifiée. Pour assurer à tous les salariés un avantage perceptible, l’ASEB demande en outre deux jours de congé supplémentaires en 2016 pour compenser les jours fériés qui tombent sur des weekends.

Les prévisions économiques annoncent une légère inflation en fin d’année et pour 2017. Par ailleurs les augmentations massives des primes d’assurance maladie correspondent à une réduction du pouvoir d’achat d’au moins 0,5%. Même si le secteur bancaire refuse de lier les discussions salariales au renchérissement, ces facteurs ne peuvent être ignorés. Les résultats du secteur bancaire 2015 présentés par SwissBanking sont bons notamment grâce à la qualité de l’engagement de ses employés. En 2016, les augmentations salariales dans les banques de 0,8% en moyenne, n’ont pas reflété ces résultats. Les employés de banque veulent aussi bénéficier de leur part aux résultats des affaires. Ils paient un tribut déjà assez élevé aux différentes mesures de restructurations prises par les banques pour consolider le secteur. Cela se traduit notamment par des exigences de prestations toujours plus élevées, conséquences de la réduction du personnel.

Par ailleurs, étant donné que les banques refusent des augmentations générales de salaire, l’ASEB demande un geste des banques qui profite à tout le personnel sous la forme de deux jours de congé supplémentaire en fin d’année. Etant donné que Noel et le 1er janvier tombent sur un dimanche, les salariés « perdent » deux jours fériés, très appréciés pour récupérer du stress des clôtures de fin d’année. En accordant 2 jours de congé supplémentaires à ses salariés en 2016, elle les remercie pour leur grand engagement et leur permet de commencer l’année reposés. Une mesure de prévention de la santé concrète qui sera appréciée de tous les collaborateurs.

Pour davantage d'informations:
Denise Chervet, Directrice ASEB, 079 408 92 40