News Detail

28.09.2017

SBPV-News

Augmenter les adhésions pour renforcer l’ASEB… c’est aussi dans votre intérêt

L’ASEB est la seule association de défense des intérêts des salariés du secteur financier en Suisse. Depuis 99 ans, l’ASEB défend les intérêts des employés de banque et du secteur financier. Car chaque crise bancaire a des répercussions sur les conditions de travail des employés de banque :

-       Guerre 14-18 avec une inflation de 40% et une adaptation salariale de 10 à 20% seulement : il s’en est suivi deux jours de grève des employés de banque zurichois du 30 septembre au 1er octobre 1918 pour obtenir une augmentation substantielle des salaires ainsi que la reconnaissance de l’Association suisse des employés de banques

-       La crise financière et économique des années 30 et la guerre démontrèrent la nécessité d’un contrat collectif de travail qui ne dépendait pas d’une décision unilatérale des employeurs. La première convention collective de travail fut signée en 1946. Par ailleurs les partenaires sociaux réglèrent les conditions pour l’obtention d’un diplôme fédéral d’employés de banque

-       L’inflation et le plein emploi liés à l’essor économique des années 50 et 60 déboucha sur une crise : en 1961 les délégués de l’ASEB refusèrent une proposition d’augmentation salariale des banques qu’ils jugeaient insuffisante. Les employeurs acceptèrent finalement la revendication d’augmentation salariale générale de 10%...

Extraits de la plaquette du jubilé du cinquantenaire de l’ASEB.

Susciter des adhésions, l’ASEB vous le rendra

Le secteur financier suisse est depuis quelques années en pleine mutation sous l’effet de la règlementation, de la globalisation, de l’abolition du secret bancaire, de la réduction des marges et des développement technologiques. Toutes les banques doivent s’adapter et adoptent des mesures d’économie sous formes de réductions d’emplois, transferts d’entreprises, outsourcing en Suisse et à l’étranger, exigences de rendements toujours plus élevés, recours à des entreprises externes pour des projets…  Il est évident que ces mesures ont des effets directs sur les conditions de travail des employés.   Les détériorations rampantes sont un risques réels. Leurs effets négatifs ne sont souvent perçus que plus tard, quand les mesures sont définitives.  

L’ASEB s’engage pour défendre les acquis et pour promouvoir des conditions de travail qui tiennent aussi compte des besoins des employés.

Notre poids dans les négociations avec les employeurs dépend aussi du nombre de nos adhérents. Parlez de l’ASEB à vos collègues et encourager les à devenir membres eux aussi. Votre ASEB sera ainsi plus forte et vous recevrez un un bon d’une valeur de CHF 20.- en guise de remerciement. La 4ème adhésion conclue dans l’année donne droit à un bon de CHF 100.-. En outre, les trois meilleurs recruteurs entre le 1er octobre 2017 et fin avril 2018 gagneront un séjour dans un hôtel 5 étoile avec dîner gourmet et argent de poche. (http://www.aseb.ch/devenir-membre/member-gets-member/.


Nous vous aidons à gagner – annoncez-vous jusqu’à la fin novembre pour un atelier gratuit – comment convaincre. Vous recevrez davantage d’information concernant le contenu, le lieu et la date après votre inscription à info@spbv.ch

Avec ces arguments vous pouvez marquer des points

  1. Le droit d’association est un droit garanti par la Constitution fédérale. Votre employeur n’a pas le droit de vous poser des questions à ce sujet et a fortiori ne peut vous interdire de faire partie d’une association d’employés. De toute façon, l’ASEB traite les noms de ses membres de façon ultra confidentielle.
  2. L’adhésion à l’ASEB procure des droits immédiats, notamment celui d’être conseillé et suivi par un des responsables régionaux. Lors d’affaires complexes, une protection juridique pour le droit du travail complète notre offre de conseil juridique (délai d'attente de trois mois)Cette protection juridique est comprise dans la cotisation annuelle de CHF 150.-.

  3. Notre association est démocratique. En tant que membre vous pouvez vous exprimer et vous serez entendu. Vous pouvez par exemple influencer les décisions en tant que délégué de votre région.
  4. Vous êtes informés régulièrement par le site internet, la newsletter, le magazine de membres ou directement par courrier électronique, sur les différents enjeux de la place financière.
  5. L’ASEB soutient et renforce les commissions du personnel si elles le souhaitent.
  6. L’ASEB intervient et défend l’image et les intérêts des employés de banque dans les médias et vis-à-vis de l’administration.
  7. L’ASEB contribue à une meilleure transparence des salaires par l’enquête salariale bisannuelle.
  8. Les compétences de l’ASEB sont  reconnues par les banques. Elle négocie avec elles la Convention concernant les conditions de travail du personnel bancaire CPB et la Convention sur la saisie du temps de travail CSST. Ces deux conventions sont des standards dans le secteur financier même pour les instituts qui n’y adhèrent pas.

Qui d’autres que l’ASEB pour défendre les intérêts des employés de banque ?

Soutenez l’ASEB – invitez vos collègues à adhérer.

L’ASEB - Une protection nécessaire pour une cotisation modique de CHF 150.- par année.