News Detail

28.09.2017

SBPV-News

L’Association suisse des employés de banque a adopté une résolution concernant la flexibilisation du temps de travail et l’a transmise au Secrétariat d’Etat à l’économie Seco

Résolution des commissions du personnel des banques concernant la flexibilisation du temps de travail. 

Augmentation de la charge psychique 

La charge psychique au travail a fortement augmenté ces dernières années en particulier dans le secteur des services visés par ces propositions : intensification du travail suite aux restructurations, développement des grands bureaux, augmentation des sources de sollicitations en particulier suite à l’explosion des communications électroniques. Il en découle la nécessité d’avoir suffisamment de temps pour se reposer entre deux journées de travail. En augmentant massivement la durée possible du travail et réduisant parallèlement le temps pour récupérer, la santé des employés serait mise en danger. 

La flexibilité est déjà possible aujourd’hui 

Les commissions du personnel notent que la loi sur le travail offre de nombreuses possibilités de flexibilisation du temps de travail et permet ainsi de répondre aux besoins des employeurs et des employés. 

Les commissions du personnel des banques soulignent que la dernière importante révision de la Loi sur le travail i est entrée en vigueur en janvier 2016 avec la modification de l’Ordonnance 1 relative à la loi sur le travail. Celle-ci offre des possibilités d’allègement de la saisie du temps de travail. Elle a été précédée d’intenses discussions avec les différentes parties concernées dans le but de tenir compte des besoins des employeurs tout en maintenant un cadre de protection de la santé efficace pour les employés. Une évaluation scientifique des conséquences de cette révision n’a pas encore été présentée. Toute nouvelle révision de la règlementation sur le temps de travail ne peut sérieusement être discutée avant qu’une telle évaluation ait été faite. Par ailleurs, une discussion sur la flexibilité du temps de travail ne peut avoir lieu que dans le cadre du partenariat social, après que des mesures de protection de la santé concrètes et mesurables aient été définies. 

Personnes de contact 

Denise Chervet, Directrice Association suisse des employés de banque 

079 408 92 40